Les valeurs

«L’architecture est une expression de la culture »
…elle est « d’utilité publique».
Loi n°2018-868 du 19-nov 2018, relative à la profession d’Architecte. Côte d’Ivoire

L’harmonie

Dans un monde en constante mutation et en évolution permanente, un monde où le brassage culturel et la valorisation des individualités font exploser les référents esthétiques, la recherche de l’harmonie est notre valeur première.

Lire la suite

L’harmonie transcende les cultures et les individualités, elle unie dans une grâce intrinsèque.

La beauté est dans l’œil de celui qui regarde, l’harmonie est dans l’esprit de tous.
Kadidja Duparc

Harmonie dans notre conception, par la quête permanente de la justesse, de l’authenticité, de l’équilibre, de la cohérence, de la fluidité, de la fonctionnalité et de la simplicité.

Harmonie dans nos relations avec nos interlocuteurs extérieurs, par une écoute attentive, une adaptabilité constante et la recherche de la convergence.

Harmonie dans nos relations internes, par le renforcement de cohésion, la prise en charge du bien-être de nos collaborateurs, l’intégration de leurs diversités, la fédération autour d’une vision commune.

Réduire

La responsabilité

En tant qu’acteurs majeurs du cadre bâti, nous contribuons au développement social, culturel, économique, environnemental et durable des sociétés humaines dans lesquelles nous intervenons.

Lire la suite

Nos productions, parce qu’elles impactent directement leurs cadres de vie, impactent directement leurs vies et sur un long terme.

Dans ce contexte, la notion de responsabilité est essentielle.

Responsabilité dans notre production par la rigueur et le professionnalisme.
Notre savoir-faire est le fruit de l’expertise et de l’expérience de notre équipe pluridisciplinaire et polyculturelle, composée d’architectes, d’ingénieurs, d’OPC, d’architectes urbanistes, de conducteurs de travaux et de la parfaite maitrise de notre contexte.

Responsabilité par le strict respect des règles, lois et codes qui régissent notre profession et par l’attention portée aux risques dans toutes leurs composantes.
Notre éthique est de préserver l’intérêt à long terme de l’ensemble des intervenant, y compris du cadre environnemental.

Responsabilité par la valorisation d’une production architecturale eco-friendly, durable, qui favorise une architecture bioclimatique dans toutes ses composantes, y compris inclusivité de genre, socio-économique et culturelle, respectueuse de son environnement et centrée sur ses utilisateurs.

Responsabilité dans nos relations avec nos interlocuteurs extérieurs.

Nous sommes attentifs à tous les besoins exprimés ou non de nos maitres d’ouvrage et des futurs utilisateurs. Nous intervenons pour leur apporter une solution sur mesure, grâce à notre connaissance étendue des différents métiers du cadre bâti et notre expertise dans notre domaine spécifique.

La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire.
Abbé Pierre

Notre responsabilité est d’entretenir de manière continue nos connaissances, d’agir et de nous exprimer de manière transparente. Clarté et sincérité nous permettent d’assumer l’entière responsabilité de nos choix et de justifier chacune de nos décisions. L’éthique et l’intégrité intellectuelle sont nos vertus cardinales.

Responsabilité sociétale :

L’écrivain porte la responsabilité de la beauté du monde.
Jean-Joseph Julaud

Nous pensons que l’architecte porte une responsabilité dans l’harmonie du monde. Par sa contribution à la création d’une qualité de vie meilleure, par la production d’un cadre de vie harmonieux dans toutes les acceptions du terme.

Le concept de construction durable positionne la responsabilité sociétale de l’architecte au centre de son processus de création et de production et nous impose un changement complet de paradigme.

La mixité (sociale, générationnelle, économique, de genre, culturelle etc.) doit devenir la règle et la fonctionnalité sa colonne vertébrale. Nous devons inventer de nouvelles croyances et de nouvelles attitudes, nous réapproprier nos missions culturelles, artistiques et sociales et en assumer les responsabilités.

Nous avons la responsabilité de créer le changement, la responsabilité d’incarner ce changement dans nos agences au travers de nos collaborateurs, la responsabilité de former à ce changement et celle de le transmettre.

Réduire

L’inclusivité

Nous sommes conscients que le cadre bâti peut être un facteur majeur d’exclusion et de confrontation. Exclusion sociale et économique, exclusion générationnelle, exclusion culturelle et raciale, exclusion de genre.

Lire la suite

(difficulté d’appropriation du territoire urbain publique par les femmes, interruption massive du cursus scolaire des jeunes filles indiennes et africaines au moment de l’apparition des règles par inadaptation des structures sanitaires scolaires…)

Seule une conception holistique – donc intégrant l’ensemble des composantes de nos sociétés et contextes et leurs contraintes spécifiques – nous permettra de produire une architecture inclusive, fédératrice, appropriable par tous et par chacun.

Réduire

L’innovation

La notion d’innovation pour nous passe essentiellement par la créativité. Nous sommes conscients que pour impulser l’innovation, cette créativité ne peut provenir que de la mixité des compétences, cultures et parcours.

Lire la suite

Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée, mais arrêter d’avoir une vielle idée.
Edwin Herbert Land (inventeur du Polaroid)

Nous valorisons les parcours “atypiques” et le mélange culturel nécessaire à l’innovation est une de nos composantes structurelles. Nous sommes intimement convaincus que quel que soit son âge, son niveau d’étude et ses responsabilités dans l’agence, tout individu motivé qui vient avec ses rêves et adhère à notre vision est facteur de richesse créative et d’innovation. Nous sommes conscients que la complémentarité́ des personnes et leur diversité au sein de notre agence, est une condition de la performance.

Un poème de Samuel Ullman (ndr : 1840-1924, poète américain très connu au Japon) débute ainsi : La jeunesse n’est pas un moment de la vie, c’est un état d’esprit. Je crois également que la jeunesse est conditionnée par les rêves que l’on a, quel que soit l’âge. Je serais toujours jeune et je pourrais ainsi embêter le monde.
Tadao Ando, Architecte

Réduire

Facebook
LinkedIn