URKO SANCHEZ RÉALISE UN PROJET À DJIBOUTI POUR SOS VILLAGES D’ENFANTS
URKO SANCHEZ RÉALISE UN PROJET À DJIBOUTI POUR SOS VILLAGES D’ENFANTS

La progression de l’insécurité (sanitaire et alimentaire), renforcée par le contexte de pandémie que traverse la planète, aggrave la situation des populations précaires, notamment celle des enfants orphelins en Afrique subsaharienne. Assurer la prise en charge de ces populations vulnérables, à une étape déterminante de leur vie est une obligation légale et morale des Etats.

A travers le monde, des initiatives s’organisent pour favoriser l’accès à un logement décent et de meilleures conditions de vie, à ces enfants exposés à tous les risques et trop souvent livrés à eux-mêmes. C’est le cas de l’association humanitaire SOS Village d’Enfants Djibouti, qui œuvre à offrir une maison et un foyer familial permanent aux enfants orphelins. Un logement salubre, accueillant et favorisant leur épanouissement, donne à ces enfants l’accès à un présent acceptable et un avenir meilleur.
A Tadjourah (Djibouti), l’association a fait appel au cabinet kenyan de Urko Sanchez pour la création d’un complexe communautaire de 15 logements.

Tadjouhah est l’une des villes les plus chaudes au monde. Une situation prise en compte par le cabinet. Sur la base de méthodes de construction traditionnelles il a optimisé la ventilation naturelle, en se servant des courants d’air générés par la proximité de la mer. En plus de concevoir des constructions garantissant une fraîcheur optimale, dans ces conditions climatiques extrêmes, l’architecte Urko Sanchez a adhéré à la vision d’ensemble du projet : offrir à ces enfants des espaces confortables, favorisant leur développement. Une dimension inclusive et durable à laquelle notre cabinet Sky Architectes est particulièrement sensible.

Ces 15 logements ont été imaginés comme un petit village, une « Medina » au sein du tissu urbain, avec ses propres ruelles piétonnes, qui permettent aux enfants de se déplacer seuls dans un espace sécurisé. Inspiré par l’architecture arabe, le centre est autosuffisant énergétiquement, grâce à des panneaux solaires en toiture. Il est construit en BTC (Brique de Terre Compressé), et se présente comme un véritable de village fortifié, lieu unitaire et circonscrit, parfaitement intégré à son environnement. Les murs d’enceinte, qui délimitent le complexe, sans apparaître comme des barrières, sont rythmés par de petites ouvertures qui instaurent un dialogue visuel avec le contexte urbain voisin. Cette relation entre le village des enfants et l’environnement urbain immédiat, constitue l’une des particularités des projets menés par l’ONG SOS Village d’enfants dans le monde. Elle privilégie en effet la mise en commun de certains services – sociaux et médicaux – entre le complexe et la ville.

Cette vision de l’architecture est en totale synergie avec les valeurs qui animent le cabinet Sky Architectes, qui milite en faveur d’une architecture inclusive, novatrice, durable et éminemment sociale.

Source: URKO SANCHEZ RÉALISE UN PROJET À DJIBOUTI POUR SOS VILLAGES D’ENFANTS

Facebook
LinkedIn